Votre Question :

Les budgets prévisionnels sont-il souvent basés sur des prévisions de croissance trop optimiste ?
Question posée le 5 octobre par Pascal. B

Bonjour, 

Contrairement aux idées reçues, les prévisions de croissance retenues lors de l'adoption des projets de loi de finances, à l'automne, ne pêchent pas systématiquement par excès d'optimisme. Voici les chiffres depuis 2007. On peut noter (outre les deux années 2008 et 2009 pour lesquelles les prévisions ont été déjouées par la crise) que le budget a été trop optimiste en 2011. A l'inverse, le budget 2009 pour l'année 2010 a été très pessimiste. Les cinq exercices du dernier quinquennat ont donné lieu à des prévisions proche de la croissance constatée a posteriori. 

(ces données sont celles des projets de loi de finances adoptés et ne tiennent pas compte des éventuelle révisions ultérieures)

En 2007, le budget prévoit une croissance de 2,25% pour l'année 2008, qui sera finalement de 0,2% (la crise explique ce décrochage)

En 2008, le budget prévoit une croissance de 1% pour l'année 2009, qui sera finalement de -2,9% (en raison de la crise)

En 2009, le budget prévoit une croissance de 0,75% pour l'année 2010, qui sera finalement de 2% 

En 2010, le budget prévoit une croissance de 2% pour l'année 2011, qui sera finalement de 2,1% 

En 2011, le budget prévoit une croissance de 1,75% pour l'année 2012, qui sera finalement de 0,2% 

En 2012, le budget prévoit une croissance de 0,8% pour l'année 2013, qui sera finalement de 0,6% 

En 2013, le budget prévoit une croissance de 0,9% pour l'année 2014, qui sera finalement de 0,9% 

En 2014, le budget prévoit une croissance de 1% pour l'année 2015, qui sera finalement de 1,1% 

En 2015, le budget prévoit une croissance de 1,5% pour l'année 2016, qui sera finalement de 1,2% 

En 2016, le budget prévoit une croissance de 1,5% pour l'année 2017. L'INSEE prévoit dans ses dernières estimations 1,8% de croissance pour 2017

Cordialement

C.Mt