Votre Question :

La pire tuerie dans l'histoire des U.S.A. est le massacre a Wounded knee, S.D. au 19eme siecle, pas la tuerie a Las Vegas il y a 2 jours!

Bonjour,

Si l'on considère toute l'histoire des Etats-Unis, vous avez raison. Le massacre de Wounded Knee en 1890 est en effet l'un des plus meurtriers: plus de 200 Amérindiens avaient été tués par des soldats américains. 

Cette polémique était déjà intervenue après l'attentat d'Orlando (49 morts en juin 2016), qui avait aussi été qualifié de «pire tuerie de l'histoire américaine». L'association des journalistes noirs américains, une professeure de droit et plusieurs articles de presse avaient alors dénoncé ce raccouci. Il faut préciser que Las Vegas (et Orlando à l'époque) est la pire tuerie de l'histoire récente des Etats-Unis, c'est-à-dire depuis la deuxième moitié du vingtième siècle.

Le Washington Post expliquait alors pourquoi avoir considéré que l'attaque était la plus meurtrière des Etats-Unis: «La définition moderne de "tuerie de masse" qualifie une tuerie où plus de quatre personnes sont tuées lors d'un seul incident par un tireur criminel (ou, plus rarement des tireurs ou tireuses). Wounded Knee était une action militaire». Le Los Angeles Times s'interrogeait lui aussi sur la notion de «tuerie de masse» et citait un universitaire qui expliquait que «les tueries de masse publiques prennent place dans des lieux publics ou semi-publics comme des écoles ou des salles de spectacles, et ne dérivent pas d'autres types de crimes comme des cambriolages, guerres de gang ou violences domestiques». Mais cette terminologie restreinte «empêche de faire des comparaisons avec certains chapitres les plus sanglants de la nation», notait le quotidien.

Au 19e siècle, plusieurs massacres d'Amérindiens ont fait des centaines de morts. Le plus meurtrier étant Wounded Knee dans le Dakota du sud. Des émeutes raciales jusque dans les années 30 ont aussi fait des centaines de mort: jusqu'à 300 Afro-américains sont morts à Tulsa en 1921. Les émeutes de Saint-Louis en 1917 et d'Elaine en 1919 ont aussi fait des centaines de morts. 

Si Libération a précisé à plusieurs reprises que Las Vegas était la pire tuerie de l'histoire «moderne» des Etats-Unis, il est vrai que nous ne l'avons pas fait à chaque fois. Le service étranger du journal explique qu'il considère que cette expression «tuerie» s'applique aux fusillades commises par un (ou des) individu(s) isolés. 

Cordialement,

Pauline Moullot