Votre Question :

Une des deux victimes de l'attentat de Marseille le 1er/10 a-t-elle été égorgée?

Question posée par Esteban, le 3 octobre 2017

Bonjour,

Le terme « égorgé » est revenu à plusieurs reprises dans la presse concernant l'attentat au couteau mené à Marseille dimanche 1er octobre. Il n'a pourtant pas été utilisé par le procureur François Molins dans sa description des faits, lors de sa conférence de presse, le lendemain de l'attaque:

«[L'assaillant] s'est soudainement levé, et s'est dirigé vers une première victime à laquelle il a porté plusieurs coups de couteau, avant de partir en courant. Puis, faisant un mouvement circulaire - il a tourné en rond en fait - de revenir sur ses pas, d'agresser une seconde victime, à qui il a pareillement asséné plusieurs violents coups de couteau»

Selon la journaliste de Libération à Marseille, Stéphanie Harounyan, qui s'est entretenue avec des sources proches de l'enquête, l'assaillant a essayé, après avoir poignardé la seconde victime au torse, de lui "couper la tête en commençant par la nuque", avant de voir les militaires et de se diriger vers eux.

Fabien Leboucq

Réponse postée le 9 octobre 2017