Votre Question :

La Generalitat de Catalogne annonce un taux de participation à 42%. Peut-on se fier à ce chiffre, ou doit-on considérer que le gouvernement étant parti pris, il aurait intérêt à grossir les taux de participation?
Question posée par Lauren V. le 3 octobre 2017

Bonjour,

Les seuls chiffres communiqués sur la participation au référendum sont effectivement ceux de la Generalitat, c'est à dire des autorités catalanes. Elles affirment que 2 262 424 suffrages ont été enregistrés, ce qui représente 42% du collège électoral. A noter qu'à cela s'ajouteraient, toujours selon le gouvernement catalan, plus de 700 000 bulletins non-comptabilisés car déposés dans des bureaux de vote fermés par les forces de l'ordre.

A titre de comparaison, on peut citer la consultation populaire symbolique du 9 novembre 2014 – différente du référendum du 1er octobre, censé valider un processus légal vers l'indépendance. La Generalitat a alors enregistré un peu plus de 100 000 bulletins de plus, avec 2 344 828 votes exprimés. La réduction du nombre de votants entre 2014 et 2017 s'explique notamment par le déploiement sécuritaire pour empêcher la tenue du référendum lors du week-end du 1er octobre.

Les indépendantistes ont-ils intérêt à gonfler les chiffres de la participation, et du « oui » en faveur de l'indépendance (80% en 2014, 90% en 2017) ? Oui. Le font-ils ? Il est très difficile de savoir.

Une comparaison éclairante est opérée par El Periodico (qui ne remet par en cause les chiffres de la consultation, ni ceux du référendum), dans une longue analyse (en espagnol) des précédents votes catalans. Les élections pour élire le Parlement catalan, en 2015, ont vu participer 3 668 310 personnes (67,76% de population). Un peu plus de 2 millions d'entre eux ont voté pour des partis favorables à l'organisation d'un référendum, dont environ 1,7 millions pour des partis favorables à l'indépendance.

D'ailleurs, les indépendantistes ont obtenu aux élections de 2015 une majorité absolue de sièges (mais pas de voix), qui leur a permis d'organiser le référendum du 1er octobre. Il n'est donc pas invraisemblable d'imaginer qu'entre 2 et 3 millions de Catalans y ont participé. De là à dire qu'ils sont majoritairement indépendantistes, il y a un monde. En témoigne un autre article d'El Periodico, daté de mars 2017, qui montre que la volonté d'indépendance stagne depuis 2014... mais reste minoritaire.

Fabien Leboucq

(réponse postée le 5 octobre 2017)