Votre Question :

Peut-on dire que le programme du FN aboutirait à 1 500 milliards de dette supplémentaire au bout de 5 ans ?

Bonjour,

les conséquences du programme économique de Marine Le Pen sont parmi les plus difficiles à anticiper, en raison de l'éventualité d'une sortie de la France de l'UE, et donc de la zone euro. En cas de Frexit, une chose est sûre, cependant: une partie de la dette publique, minoritaire, devrait être remboursée en euros, alors que la France serait passée entre temps à une nouvelle monnaie, qui subirait une dévaluation que certains économistes estiment comprise entre 20 et 30%.

Le remboursement en serait donc renchéri d'autant. La banque de France estime les conséquences de cette sortie de l'euro sur la dette publique à 30 milliards par an, donc 150 milliards sur le mandat. Autre volet qui viendrait gonfler la dette, mais là encore dans des volumes qui, même cumulés sur cinq ans, seraient loin d'atteindre 1 500 milliards: le déficit intrinsèque au bouclage financier du programme de Marine Le Pen. En effet, selon notre chiffrage, la candidate du Front national prévoit près de 80 milliards de nouvelles dépenses, mais seulement 60 milliards d'économies supplémentaires, par ailleurs très imprécises. Soit un "gap" de 20 milliards d'euros par an, et donc de 100 milliards sur cinq ans, qui s'ajouteraient au déficit public récurrent de la France. L'ardoise, au total, serait conséquente - 250 milliards - mais pas au niveau que vous évoquez - 1 500 milliards.