Votre Question :

Pourquoi est il très compliqué de connaître le taux de participation national aux élections sénatoriales ?
Question posée par Simon, le 2 octobre 2017

Bonjour,

Il est compliqué de connaître la participation aux élections sénatoriales parce que les autorités communiquent peu à ce sujet. Notamment parce que la participation est obligatoire, sous peine d'une amende (article L318 du Code électoral) de 100 euros.

Les chiffres bruts de la participation et du nombre de bulletins nuls ou blancs sont disponibles en accès libre sur le site du Sénat, département par département. Preuve peut-être que la chambre haute n'a pas très envie de communiquer sur l'abstention, elle n'en fait pas le calcul elle-même.

Parmi les 77 688 grands électeurs appelés à voter pour les élections sénatoriales, à peine plus de 2% n'ont pas voté (soit 1560 élus) au premier tour. Mention spéciale aux collèges électoraux de l'Orne et de Saint-Pierre-et-Miquelon, dont aucun membre ne s'est abstenu.

Dans les 19 départements où l'on votait au scrutin majoritaire, 17 seconds tours ont eu lieu (partout sauf en Nouvelle-Calédonie et en Haute-Loire). Pour ces seconds tours, l'abstention est tombée à 1,75%.

Au total, ces sénatoriales ont permis de renouveler 171 des 348 sièges de la chambre haute (170 appartenant à la série 1, auxquels s'ajoute un siège d'une élection partielle en Savoie). Vous pouvez retrouver le nom de tous les heureux élus ici, ou consulter les infographies réalisées par le Sénat pour expliquer ces élections .

Fabien Leboucq

(réponse postée le 5 octobre 2017)