Votre Question :

En cas de victoire du OUI au référendum catalan, que deviendrait la République de Catalogne ?

Bonjour,

D'abord, il n'existe pas, juridiquement, de «République de Catalogne». Pas pour l'instant, en tout cas. La Catalogne est une communauté autonome (ou autonomie), c'est à dire une région administrative du Royaume d'Espagne. Elle dispose d'un Parlement et d'un Conseil exécutif (aujourd'hui dirigé par les indépendantistes), qui forment la Généralité (Generalitat). Le terme de «République de Catalogne» est avant tout utilisé par les indépendantistes pour désigner leur projet – pas pour décrire une réalité présente.

Ensuite, comme nous l'expliquions dans une autre réponse Check News, ce référendum est illégal au regard de la Constitution espagnole, et de l'interprétation qu'en fait le Tribunal constitutionnel espagnol. Sa légalité n'est reconnue que par la législation catalane. En effet, les indépendantistes catalans essayent de faire prévaloir les lois de leur communauté autonome sur celles de l'Espagne, notamment en mettant entre parenthèse la Constitution, qui déclare le pays indivisible. Une pratique qu'un chercheur qualifiait dans nos colonnes de «révolution juridique».

Quant au résultat du référendum d'hier, le «oui», l'a effectivement emporté, avec 90% des voix, selon l'exécutif catalan. Mais, toujours selon les autorités régionales, le taux de participation n'atteindrait que 42,3%. La faute, potentiellement, à la fermeté du pouvoir central de Madrid, qui n'a pas hésité à déployer un important dispositif sécuritaire pour empêcher la tenue du vote.

Difficile d'évaluer, dans l'immédiat, l'impact de cette victoire relative des indépendantistes catalans dans un référendum jugé illégal par les autorités espagnoles. Un des journalistes de Libération s'est toutefois projeté dans une Catalogne indépendante, pour voir.

Fabien Leboucq

Le 02/10/2017