Votre Question :

Est-ce que vous travaillez le dimanche : par plaisir, par obligation, parce que ça paye mieux ? Bon courage !

Bonjour,

Une partie des journalistes de Libé sont de permanence le dimanche (il y a une rotation) sur le site de Libe.fr ou pour fabriquer le journal "papier" du lundi. Ils ne sont pas payés davantage mais récupèrent leur journée plus tard. 

Concernant le service Désintox (en charge de la rubrique désintox et du site Checknews) les frontières sont plus floues. Nous travaillons fréquemment le WE (ne serait-ce que pour l'écoute des émissions politiques dominicales dans lesquels nous puisons des intox) de chez nous, sans que cela soit considéré comme une journée de travail . Mais ce n'est pas une obligation formelle (sinon les syndicats de Libé protesteraient, à raison). Les membres de l'équipe qui vont au théâtre le dimanche après-midi, amènent leur enfants au tennis ou préfèrent faire la sieste parce qu'ils ont trop bu la veille, sont libres de ne pas écouter le Grand Jury ou BFM Politique. Et c'est bien normal : écouter Bruno Le Maire (ça marche aussi avec Florian Philippot ou Emmanuel Macron) au Grand Jury RTL quand on a la gueule de bois, c'est très très pénible, et ça ne sert à rien : le cerveau embrumé ne repère aucune intox. Et il faut réécouter l'émission le lundi. 

Par ailleurs, le CM du compte LibeDesintox (c'est à dire moi, qui vous écrit) travaille souvent le WE pour faire vivre le compte, répondre aux gens (et réagir en direct, tant qu'à faire, aux bobards que j'entend dans les émissions du dimanche, par exemple celui là), etc... Là encore, ce n'est pas considéré comme une journée travaillée. Je considère que c'est mieux pour la rubrique, mais rien ni personne ne m'oblige à le faire. Et quand j'ai autre chose à faire, je décroche.

Enfin, le lancement de Checknews.fr il y a une dizaine de jours a apporté une charge de travail supplémentaire à l'équipe. Le succès du site se traduit par de nombreuses questions. Ce qui peut nous pousser, parfois, en ce moment, à bosser le WE, en fonction de nos disponibilités. Et toujours sans y être obligé. 

Présentement, je vous réponds donc sur mon temps de repos (avec un oeil du Twitter et le replay de l'ITW Gerald Darmanin dans l'oreille. Mais sans y être obligé par personne, et sans être davantage payé pour cela. Mais avec plaisir.

Bon dimanche.

C.Mt