Votre Question :

Est-il vrai comme vous le dites dans votre article sur le bénéfice que B. Arnault devrait tirer de la réforme de l'ISF qu'il ne paie que 2,2M d'€ d'ISF pour un patrimoine estimé à environ 46100 M d'€ ?

Bonjour, comme indiqué dans l'article auquel vous faites allusion, le chiffre de 2,2 millions d'euros payé en 2015 au titre de l'ISF par Bernard Arnault provient du Canard Enchaîné, qui avait publié le 8 juin 2016 une liste de 50 personnes limitant leur ISF grâce au plafonnement (l'ISF est plafonné de sorte à ce qu'aucun contribuable ne paye -en ajoutant IR et ISF- plus de 75% de ses revenus au fisc). Selon l'hebdomadaire, Arnault était redevable avant plafonnement de 8.047.623 euros au titre de l'ISF. Bénéficiant d'un plafonnement de 5.804.392 euros, Arnault a vu son ISF ramené à 2.243.231 euros.

Bercy avait annoncé le dépôt d'une plainte dans un communiqué daté du 8 juin 2016, dénonçant la publication d'informations fiscales nominatives, et ne les remettant pas en cause.

Comme nous le supputons dans l'article que nous avons écrit, l'écart majeur entre la fortune de Bernard Arnault et ce qu'il paye au titre de l'ISF s'explique, outre le plafonnement, par le fait que les biens professionnels (et donc, pour Bernard Arnault, ses actions LVMH) n'entrent pas dans le calcul de l'ISF, et que les grandes fortunes ont des stratégies d'optimisation fiscale réduisant au maximum l'assiette de l'impôt.

Le Canard Enchainé révélait qu'outre le cas de Bernard Arnault, Liliane Bettencourt ne payait pas le moindre euro au titre de l'ISF en 2015.

Cordialement

C.Mt