Votre Question :

Bonjour à vous. Pourquoi les medias continuent à dire que nous agents sncf avont un depart à la retraite à 52 et 57 ans ?

Bonjour,

Nous ne pouvons pas nous exprimer pour l'ensemble de nos confrères. Mais il est vrai que le régime de retraite des cheminots de la SNCF suscite un certain nombre de fantasmes, ou du moins d'incompréhension, comme nous vous l'expliquions déjà ici, sur la question de son financement.

En 2010, Nicolas Sarkozy a partiellement réformé le régime de retraite de la SNCF. La principale mesure est le report progressif de l'âge légal de départ à la retraite, qui correspond à l'âge à partir duquel un cheminot peut liquider ses droits. Jusqu'à alors, les roulants (conducteurs) pouvaient partir à 50 ans. Cet âge a été repoussé à 52 ans. Les autres cheminots (les sédentaires) pouvaient eux partir à 55 ans. Plus précisémment, comme indiqué sur le site de la SNCF, les sédentaires ont le droit de toucher leur pension à partir de 57 ans s'ils sont nés après 1967, et les agents de conduite à partir de 52 ans s'ils sont nés à partir de 1972. Voilà pourquoi  les médias évoquent aujourd'hui «52 et 57 ans».

Mais cela ne veut pas direr que les agents partent à cet âge. En effet, les réformes successives (2008 puis 2010) ont également augmenté la durée de cotisation pour parvenir à une retraite à taux plein. Cette durée de cotisation a été progressivement relevée pour être alignée sur celles du régime général (à compter de la génération née en 1962). Cet allongement de la durée de cotisation rend très théoriques les bornes d'âge d'ouverture des droits (52 et 57 ans, donc) que les cheminots outrepassent déjà pour ne pas subir de décote.

A quelle âge les cheminots partent-ils à la retraite ?

Le Conseil d'orientation des retraites (COR), s'est penché sur la question dans son rapport de 2016.

Le COR constate une augmentation de l'âge des départs en retraite à la SNCF, comme en témoigne le tableau ci-dessus. «La suppression de la mise à la retraite d’office et l’octroi de mesures d’accompagnement incitatives à la prolongation d’activité (attribution d’un 10e échelon d’ancienneté par exemple) ont contribué à la progression» de l'âge de départ en retraite. «D’autres effets sont venus s’ajouter comme l’augmentation du nombre de trimestres requis pour l’obtention du taux plein ou encore l’instauration d’une décote (avec montée en charge progressive) à compter de 2010.»

En 2015, les conducteurs partaient à 53 ans à la retraite selon le COR (contre 50,5 ans en 2008). Pour les sédentaires, cet âge est de 57,5 et de 57 ans, respectivement pour les hommes et pour les femmes (contre 55,5 et 55,3 ans en 2008). L'âge moyen de départ en retraite des agents de la SNCF devrait continuer à augmenter, selon les prévisions du COR. L'age de départ en retraite des cheminots pourrait en moyenne s'établir à 61 ans sur la période 2025-2060.

Fabien Leboucq 

Le 27 septembre 2017