Votre Question :

Y a-t-il eu des terroristes d'ISIS parmi les réfugiés/migrants ?

Bonjour,

Plusieurs auteurs des attentats du 13 Novembre et de Bruxelles sont arrivés par la route des migrants. Des zones d’ombre subsistent encore sur l’arrivée de plusieurs terroristes en Europe mais voici ce que l’on sait: les trois kamikazes du stade de France (Bilal Hadfi, Ahmad Al Mohammad et Mohammad Al-Mahmod) sont arrivés avec des migrants. Selon les informations du Centre d’analyse du terrorisme (CAT), Bilal Hadfi a été récupéré par Salah Abdeslam le 30 août à Kiskorös, dans le sud de la Hongrie en compagnie de Chakib Akrouh, l’un des assaillants des terrasses parisiennes.

Toujours selon cette étude, Abdeslam aurait effectué trois allers-retours entre le 30 août et le 2 octobre 2015 pour faire passer des terroristes entre la Hongrie et la Belgique. Le 9 septembre, Abdeslam a convoyé l’artificier des attentats de Paris et Bruxelles, Najim Laachraoui, et Mohamed Belkaïd (un Algérien de 35 ans abattu par la police en Belgique le 15 mars 2016). Le 17 septembre, ce sont les trois terroristes du Bataclan, Ismaël Omar Mostefaï, Samy Amimour et Foued Mohamed-Aggad, que Abdeslaml récupère à la gare de Keleti.

Abdelhamid Abaaoud, le coordinateur des attentats du 13 Novembre, est lui aussi arrivé par cette route.

Par ailleurs un Algérien de 20 ans, Bilal Chatra, qui a été arrêté en avril 2016 en Allemagne et se trouve depuis en détention provisoire en France, aurait été mandaté par Abaaoud pour tester la route des migrants pour arriver jusqu’en Belgique. Selon des extraits de la procédure auxquels Libération a eu accès, il devait traverser divers pays pour constater les différents contrôles de sécurité, tester les faux passeports et les temps d’attente aux différents points d’entrée et de sortie.

Dans l’interrogatoire mené par la police allemande Bilal Chatra a reconnu auprès des enquêteurs avoir ouvert la route pour Ayoub El Khazzani, le tireur du Thalys, à la demande d’Abaaoud. Il affirme même avoir fait la route jusqu’à Athènes avec lui.

Enfin, deux autres terroristes qui devaient participer aux attentats de Paris sont aussi arrivés en Europe par cette route. Libération avait retracé leur parcours dans le détail dans cet article.

Pauline Moullot 

(Réponse postée le 26 septembre)